Analyses et Interventions

 Analyse, janvier 2011 - Peur ou complicité? Les dirigeants arabes n’ont soufflé mot sur la révolte populaire en Egypte. Les gouvernements de la région ont préféré plutôt se taire que de s’exprimer sur les revendications du peuple égyptien (Hosni Moubarak en photo)

 Analyse, janvier 2011 - Et pendant ce temps, à travers tout le Moyen orient arabe, nous attendons la chute des alliés de l’Amérique. En Égypte, M. Moubarak doit déjà être en train de se chercher une destination vers où s’envoler. Au Liban, les amis de l’Amérique s’effondrent.C’est la fin des « Démocrates » du moyen-orient arabe. Nous ne savons pas de quoi l’avenir sera fait. Seule l’histoire nous le dira

 Analyses, janvier 2011 - Interview à Domenico Losurdo de Sara Milazzo pour l’ernesto on line. La contre-révolution en cours et l’exigence sociale et politique de la reconstruction du Parti Communiste
 Analyse - janvier 2011 - Après que la révolution du jasmin a provoqué la chute de Ben Ali en Tunisie, l’enthousiasme commence à gagner toute la population arabe, assoiffée de liberté et espérant que le vent de changement qui a soufflé sur Tunis continue son chemin sur la région dans son ensemble. Certains observateurs font le parallèle avec ce qui s’est passé en Europe de l’Est après la chute des dictatures communistes : la chute du régime de Ben Ali ne constituerait-il pas le premier acte d’un mouvement global qui finira par emporter toutes les dictatures de la région ?
Analyse, novembre 2010 - «Nul lieu du Monde ne peut s’accommoder du moindre oubli d’un crime, de la moindre ombre portée. Nous demandons que les non-dits de nos histoires soient conjurés pour que nous entrions tous ensemble, et libérés, dans le Tout-Monde. Ensemble encore, nommons la traite et l’esclavage perpétrés dans les Amériques: crime contre l’humanité.» Wole Soyinka (Prix Nobel)
accueil
Dichiarazione per la Privacy - Condizioni d'Uso - P.I. 95086110632 - Copyright (c) 2000-2020