IRIB, 18 août 2013



MO à feu et à sang : A quoi joue Bandar Sultan?



Les services du renseignement libanais ont reçu des informations qui relèvent le rôle de la Jordanie dans le transit des voitures piégées vers le Liban et la Syrie.

Les rapports conséquenst parviennent au renseignement libanais mettant en relief  le rôle d'une Jordanie " transformée depuis trois mois en un carrefour de transit des "killer auto" vers la Syrie et le Liban". Les rapports confirment une multiplication des attentats à la voiture piégée dans les jours et les semaines à venir, un scénario identique à ce qui se produit depuis des année en Irak ". Ces rapports n'ont pas été rendus public pour éviter de semer la panique parmi la population, n'empêche que depuis l'explosion de la première voiture piégée à Bar al Abed , l'affaire est de notorité publique. Il y a quatre jours une seconde voiture piégée a explosé à Zahiya faisant selon un dernier bilan 30 morts et plus de 300 blessés. Zahiya sera-t-il un nouvel Irak où les civils innocents se feraient massacrer en pleine rue ? En Irak, les attentats à la voiture piégée se multiplient à un rythme effrayant  tout comme en Syrie où les takfiris commettent les attentats d'une ville à l'autre, forts de soutien logistique des parties étrangères. A cette liste morbide, il faudrait ajouter les violences au Sinaï opposant les terroristes aux soldats égyptiens , celles exercées contre les coptes d'Egypte ou encore les événements qui ensanglantent tous les jours les régions frontalière en  Libye, en Algérie et en Tunisie. il y a peu de temps , les Etats Unis ont mis en garde le monde entier contre un remake du 11 septembre , un remake dont la crainte a poussé les Etats Unis à fermer leurs ambassades dans plus de 20 pays du Moyen Orient et de l'Afrique du nord. La Syrie est devenue elle un "havre de paix" pour les terroristes takfiris qui ont de plus en plus tendance à recourir aux attaques suicides .

A la faveur des ingérences occidentales , le monde musulman est scindé en deux : 1- les partisans des courants extrémistes salafistes au nombre desquels figurent les Frères musulmans de Syrie, d'Egypte, de Libye  2-les armées des pays musulmans , des groupes modérés , des partisans d'une vie "non extrême" , loin de toute idéologie et de tendances religieuses. Ces deux courants se renforcent de jour en jour au Moyen Orient au prix de diviser les sopciétés entières : le paysage est polarisé , les nations entières,  menacées !! Qui est en cause? Pour Akram Ali Al Ahmad, expert syrien, " c'est l'Arabie saoudite qui a décidé de mettre sens dessous dessus la région , en mobilisant toutes ses forces guerrières contre l'axe de la résistance"!! " depuis que l'Arabie saoudite a pris en charge le dossier syrien, le Moyen Orient est plongé dans cercle de violence inouie!! le chef du renseignement saoudien veut à tout prix "rééqulibrer les rapports de forces sur le champ de bataille en Syrie et sur la scène politique au Liban et ce à quoi nous assistons c'est le résultat des efforts de réequilibrage de Bandar Sultan"!! et le spécialiste syrien poursuit: "
 
Mais Bandar sous-estime les atouts dont disposent les pays de la résistance ! la Russie ne tardera pas à renforcer son appuie militaire à Damas . les S300 ré-occuperont à nouveau le devant de la scène. et puis la Russie pourrait réactiver le dossier bahreini, pays secoué par la violence et par la répression dont fait preuve le régime des Al -e Khalifa.... le hezbollah a d'ailleurs fait savoir qu'il ne restera pas les bras croisés face aux manoeuvres saoudiennes. sa partiance a des limites et l'Arabie saoudite et ses alliés ne resteront pas à l'abri si cette partiance est débordée"

 

Add comment


Security code
Refresh

accueil
Dichiarazione per la Privacy - Condizioni d'Uso - P.I. 95086110632 - Copyright (c) 2000-2021