Bahrein

Bahrein, décembre 2014 - Il y a trois ans, le monde était confronté aux défis de ce qu’on a appelé le «Printemps arabe». Personne alors ne semblait vraiment prêter attention à ce qui se passait à Bahreïn où, tout comme au Caire ou à Tunis, des milliers de personnes sont descendues dans les rues pour réclamer plus de démocratie et de droits (photo, émeute a Manama)
 Bahrein, août 2012 - Un tribunal du Bahreïn a condamné jeudi le défenseur des droits de l'Homme Nabil Rajab à trois ans de prison ferme pour participation à des manifestations non autorisées, suscitant le "trouble" des pays occidentaux qui ont rappelé leur attachement à la liberté d'expression (photo, Nabil Rajab)
 Bahrein, avril 2012 - Des milliers de manifestants dans les rues après la découverte du corps criblé de balles d’un militant. Hier, des foules de manifestants masqués ont lancé des cocktails molotov sur la police de Bahreïn qui a riposté par des gaz lacrymogènes, transformant les rues en champ de bataille à la veille du Grand Prix de Formule 1 que les manifestants qualifient d’événement à la gloire d’un gouvernement répressif (photo, le cadavre de Salah Abbas Habib)
 Bahrein, avril 2012 - Pendant que les émirs de Bahreïn assistent au spectacle de Formule 1, Abdel Hadi Al Khawaja, arrêté et condamné à la perpétuité est entre la vie et la mort. Il mène une grève de la faim depuis le 8 février 2012 contre sa détention arbitraire. Sa résistance et sa détermination sont celles de tout un peuple qui se bat quasiment seul contre une tyrannie soutenue par les monarchies du Golfe et par toutes les « démocraties » capitalistes (photo, Abdel Hadi Al Khawaja)
 Bahrein, juillet 2011 - Le calvaire d’une femme dont le mari a été emprisonné après avoir été jugé sommairement par un tribunal militaire (photo, manifestation au Bahrein)
accueil
Dichiarazione per la Privacy - Condizioni d'Uso - P.I. 95086110632 - Copyright (c) 2000-2017
credits: salernodev