Le saker francophone, 16 juillet 2016
 
Coup d’État en Turquie
thesaker.is
 
 
Le Coup d’État militaire pro-OTAN a échoué après quelques heures. Les rebelles ont immédiatement fermé le détroit de Dardanelles à tous les navires pour arrêter les navires russes voyageant à destination et en provenance de Syrie. Les organisateurs du coup d’État voulaient des relations plus étroites avec l’OTAN et Washington. Les Turcs veulent des relations plus étroites avec la Russie, et pas avec Washington.
 
 
Les Turcs veulent survivre, manger et rester au chaud face à l’hiver qui arrive. Ils ont besoin d’un marché avec la Russie et du gaz russe pour cela. Tout le monde sait maintenant que tout coup d’État des pro-Washington signifie la guerre, l’occupation étrangère, l’effondrement de l’économie, la misère et la mort de civils. Tout le monde parle de l’Ukraine comme un exemple.
 
1. Le Premier ministre de la Turquie a déclaré que le pays protégeant le chef de l’opposition Gulen − qui est censé être un organisateur du coup d’État militaire − ne peut pas être un ami de la Turquie. Inutile de dire, qu’il pense aux États-Unis. C’est un grand pas pour la Turquie vers la Russie et l’Eurasie loin de l’Occident. Il semble que la Turquie ait décidé que la partie non occidentale est gagnante dans le bras de fer avec l’Occident, et qu’ils [les Turcs] ne sont pas vraiment Européens après tout.
 
2. Le maire d’Ankara : «Le jet russe a été abattu par des personnes fidèles au gouvernement de l’ombre et par un disciple du religieux radical Gulen pour détruire les relations de la Turquie avec la Russie.»
 
3. Erdogan démontre un miracle d’endurance politique. Ce n’est pas le cas de l’ukrainien Ianoukovitch, qui se cache à Rostov. Pour ceux qui disent que les militaires voulaient donner plus de liberté aux gens et résoudre politiquement le problème des Kurdes, le coup d’État militaire était pro-Washington et pro-OTAN et contre la Russie, et c’est tout ce que nous devons savoir. Je ne soutiens pas les politiques d’Erdogan qui met et garde beaucoup de gens dans les prisons, y compris des officiers militaires et des journalistes, mais elles sont bonnes pour la Russie. Un Maïdan en Turquie et la Loi de Washington sur la Turquie seraient vraiment dévastateurs.
 
4. Au tout début du coup d’État, les médias occidentaux, tous les experts et les analystes militaires étaient en faveur du coup d’État. La Maison Blanche s’est tue. La Maison Blanche a exprimé son soutien pour le gouvernement Erdogan via son tweeter seulement après qu’il fut devenu évident que le coup avait échoué. Washington est un ami quand tout va bien.
 
5. Après que le coup d’État eut échoué, Donald Tusk [Président du Conseil de l’UE, NdT] est sorti en colère et a déclaré que maintenant l’UE allait changer ses relations avec la Turquie. Oh l’ironie ! Je ne peux même pas faire de commentaires sur cela ici, c’est tellement profondément profond.
 
Maintenant, sur le site de l’UE, il exprime son soutien à Erdogan démocratiquement élu, héhéhé…
 
L’ensemble du gouvernement de l’UE est en Mongolie maintenant, essayant de persuader les Mongols qu’ils sont vraiment une nation européenne et qu’ils devraient s’élever contre les régimes non démocratiques de la Russie et la Chine. Les Mongols écoutent et hochent la tête poliment, en pensant : «Ces diables pâles ne sont vraiment bon à rien.»
 
6. Pour les futures références, l’internet russe est un foyer de discussions pour savoir comment ils devraient agir s’il y avait un coup d’État contre Poutine : les gens sortiraient partout dans les rues pour appuyer le président, exigeant des actions du FSB.
 
7. Erdogan a déclaré que la Turquie ne pouvait être gérée depuis la Pennsylvanie.
 
8. De bonnes relations avec la Russie, c’est le plus important pour la Turquie maintenant.
 
9. Le Premier ministre de la Turquie vient de dire que le Turkish Stream de la Russie est très important pour la Turquie.
 
10. Internet est plein d’images d’Erdogan recevant un Oscar pour sa brillante performance.
 
11. Les médias ukrainiens crient partout que la Turquie n’est pas une démocratie et que Erdogan doit s’en aller [sous-entendu, suite à leur coup d’État US-UE-Nazis, NdT].
 
12. Les soldats turcs, arrêtés pour le coup, disent qu’on leur a dit que c’était un exercice ; ils ne savaient rien au sujet d’un coup d’État et ne voulaient pas en faire partie.
 
13. Consulat des États-Unis à Adana en Turquie : Message urgent pour les citoyens des USA 16 juillet : concernant la base militaire d’Incirlik et l’aéroport d’Adana…
 
14. Ria Novosti, TASS et RT rapportent que les membres du coup d’État ont pris le contrôle de la frégate Yavuz et enlevé le commandant de la marine turque, selon Reuters faisant référence à une source militaire grecque.
 
15. Huit membres du coup d’État ont atterri en Grèce dans un hélicoptère militaire turc et ont demandé l’asile politique. La Grèce est pour le retour de l’hélicoptère avec les fugitifs du coup d’état militaire turc, à Ankara.
 
Mise à jour
 
16. La Russie et la Turquie viennent de confirmer leur accord pour organiser une rencontre bilatérale entre les leaders des deux pays.

Add comment


Security code
Refresh

accueil
Dichiarazione per la Privacy - Condizioni d'Uso - P.I. 95086110632 - Copyright (c) 2000-2020