Lettre d’information

 El-Ayoune – Sahara occidental
Jeudi 25 Septembre, 2008

 


De nouvelles violations des droits de l'homme à Smara

 

Après la visite de Front Line à la ville de Smara, après sa visite à la ville d'El-Ayoune, les autorités marocaines ont lancé une vaste campagne contre les défenseurs sahraouis des droits de l'homme et des jeunes sahraouis dans la ville. Le même jour de la visite de cet organisation à la ville de Smara, le dimanche 21 Septembre 2008, des jeunes sahraouis ont organisé une manifestation pacifique demandant le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination. Et la réaction des services de sécurité marocains a été très forte et très violente, et ils ont lancé une vaste campagne d'arrestations arbitraires, et ont attaqué les domiciles d'un grand nombre de citoyens sahraouis et la maison de du défenseur sahraouis des droits de l'homme, membre de Comité sahraoui pour la défense des droits de l'homme à Smara, Mr. Hamadi Nassiri.
Et les services de sécurité marocains ont lancé des attaques aussi odieuses sur un grand nombre de citoyens sahraouis à Smara, voici une première liste des victimes:



Blessés:
L'activiste sahraouie des droits humains, Enghia Boukhers, Mettou El Bar, Bar El Hindou, Roughaya Lebsir, Ennaha Saaid, Ghleila Hassni, Eghleila Youssef et son bébé, Ezahra Faten, Elbourhimi Essalka, Edawdi Edeicha



Maisons Violées:
La maison du prisonnier politique Mahmoud Ghali Essaidi Bahaha, la maison de Sidi Ould Essiid, la maison de Mahmoud Ould Sattaf, la Chambre des Ahl Salki Ould Ehmeiad, la maison de Echikhi Mohamed Salem, de la Chambre des Ahl Meilad Labat, la maison de Ahl Aaloua
La maison de AHL EL Bar, La maison de Ahl Mansour, La maison de Ahl Beye, la Chambre des Ahl Ali Ould Enafaa, la Chambre des Ahl Bouzeid Ould Bey.



Arrestations:
Ahmed Leabeid Elbachir, Brahim Cheikhi, Abdati Dadaha Boumrah, Mansari Ghali, Hakim Ould Mohamed Elbakar, Elbatal Ould Salek, Elmahfoud Salek Abdelwadoud, Laabeidi Salek Abdelwadoud, LAHOUCINE Abeya Mohamed Fadel, Ahmed Ould Mohamed Omar Dalea, Cheihab Abdallah, Mohamed Almi Beini, Mohamed Allati Ould Mohamed Saleh Lehbib, Bouhnana, Mohamed Embarek Bada, Ahmed Mahmoud Ould Chrif, Lahbabi Dadi, Ahmed Lahbabi, Ballah Embarek Ould Ahmed, Mohamed Embarek Lahcen Bahnan.
Le jeune sahraoui, Mr. Brahim Cheikhi (né en 1988) a été incarcéré à la prison noire à El-Ayoune, et est actuellement dans le quartier pour mineurs, tandis que la police marocaine chasse encore un certain nombre d'autres jeunes.

 
  
 
   
 
 

Add comment


Security code
Refresh

accueil
Dichiarazione per la Privacy - Condizioni d'Uso - P.I. 95086110632 - Copyright (c) 2000-2019