Slider

Iran: projet de déstabilisation israélo-US

Iran: projet de déstabilisation israélo-US

Iran

Tagline

  Iran, 31 décembre 2017 - Des pactes secrets destinés à porter atteinte à la sécurité et à la stabilité intérieures…

More...
 Iran : Qui pêche en eaux troubles?

Iran : Qui pêche en eaux troubles?

Iran

Tagline

  Iran, 31 décembre 2017 - Peu d'analystes croient à la bonne foi des Américains quand ils disent vouloir apporter leur…

More...
Les racines nazies du conflit ukrainien

Les racines nazies du conflit ukrainien

Ukraine

Tagline

  Ukraine, 16 janvier 2018 - Peu d’Américains comprennent l’histoire horrible derrière les mouvements néo-nazis, qui ont acquis un pouvoir…

More...
 Les vérités gênantes sur les migrations

Les vérités gênantes sur les migrations

Analyses et Interventions

Tagline

  Analyse, 18 janvier 2018 - Selon la théorie économique standard, la migration nette, comme le libre-échange, profite à la…

More...
 Considérer Trump comme un symptôme

Considérer Trump comme un symptôme

USA

Tagline

  USA, 22 janvier 2018 - Le bavardage incessant des observateurs sur les foucades de Trump, la litanie médiatique sur son…

More...
Libye : Sept ans depuis le 17 février

Libye : Sept ans depuis le 17 février

Libye

Tagline

  Lybie, 7 mars 2018 -  Le 17 février, sept ans auront passé depuis le début des événements en Libye qui…

More...
Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2015 JoomlaWorks Ltd.
Guinée Conakry, avril 2007 - Depuis lundi 02 avril 2007 dernier, les étudiants de l’Université de Kankan ont déclenché une grève illimitée. Histoire, nous rapporte un étudiant de la 4ème année Physique, de dénoncer leurs conditions de vie et d’études qu’ils qualifient de plus déshonorant pour une élite appelée demain à prendre la relève




Le Diplomate, 4 avril 2007

 

Université de Kankan : Les étudiants se mettent en grève


 

Depuis lundi 02 avril dernier, les étudiants de l’Université de Kankan ont déclenché une grève illimitée. Histoire, nous rapporte un étudiant de la 4ème année Physique, de dénoncer leurs conditions de vie et d’études qu’ils qualifient de plus déshonorant pour une élite appelée demain à prendre la relève.
Comme les 400 étudiants de la cité universitaire de Labé qui sont récemment descendus dans la rue pour protester contre leurs conditions de vie et d’études, les étudiants de l’université Julius Nyerere de Kankan ont, à l’unanimité, déclenché pour la même cause, une grève illimitée. Selon un étudiant gréviste que le Diplomate a pu joindre, cet après-midi, au téléphone, cette institution supérieure qui occupe la deuxième place en matière de capacité d’accueil après celle de Conakry, n’a aujourd’hui ni latrine, ni eau, ni électricité. Ce n’est pas tout, ajoute-t-il, parmi nos
revendications nous dénonçons le manque de professeurs. Car, dit-il, les professeurs ne viennent pas tous les jours ou ne viennent même pas. «Nous
avons accusé beaucoup de retard avec les récentes grèves que le pays a connu pendant les deux premiers mois de l’année. Alors chaque jour qui passe devrait être une occasion pour combler un peu le retard.
L’eau, l’électricité et les professeurs, c’est le minimum qu’on réclame » se lamente-t-il. Cette précarité de vie dans l’université Julius Nyerere de Kankan n’est pas un cas isolé. L’université Général Lansana Conté de Sonfonia vient de sortir du même calvaire. Que dire de l’école supérieure
d’ingénieur de Foulayah à Kindia (135 Km de Conakry), de l’institut vétérinaire de Dalaba (335 Km de la capitale)? Dans toutes ces institutions
d’enseignement supérieur du pays, les étudiants, apprend-on vivent de façon exécrable.
Pour éviter que cette grève ne pèse à son tour sur le déroulement et l’exécution normale du programme annuel, les autorités universitaires de Kankan devraient se prêter en urgence en prenant plus au sérieux les différentes revendications estudiantines. En tout cas, à en croire notre interlocuteur, les étudiants sont décidés à aller jusqu’au bout de leurs
nobles revendications. Alors est-il besoin de conclure qu’ils ne sont pas prêts à reprendre les cours.
A suivre de plus près…

Malick M. Bangoura

 
 

Add comment


Security code
Refresh

accueil
Dichiarazione per la Privacy - Condizioni d'Uso - P.I. 95086110632 - Copyright (c) 2000-2019