Response à Charlie-Hebdo


Avec stupeur, je découvre dans Charlie-Hebdo (18.3.2009) un papier portant un titre au goût exquis.
« Selon Jean Ziegler, l’obésité menacerait la Somalie ».

Le papier de Charlie reprend presque littéralement le texte parfaitement diffamatoire diffusé
actuellement auprès des missions diplomatiques accréditées auprès des Nations Unies, à Genève, par UN-Watch, une officine dévouée à la cause des ultras israéliens.

Fin avril aura lieu à Genève la conférence mondiale de l’ONU contre le racisme, dite Durban II.
UN-Watch se déchaîne contre la Haute-Commissaire de l’ONU pour les droits de l’Homme, contre
le président du Conseil des droits de l’Homme, contre Stéphane Hessel, comme contre ma modeste
personne… Rapporteur spécial de l’ONU pour le droit à l’alimentation, j’ai commis le péché
impardonnable de signaler la situation alimentaire extrêmement préoccupante de près de 60% des
familles palestiniennes des territoires occupés, notamment de Gaza.

Je voudrais rectifier les plus grossières parmi les contrevérités diffusées par Charlie-Hebdo.

1. Je n’ai ni « eu l’idée de » ni « reçu » un quelconque « Prix Khadafi des droits de l’Homme ».
2. L’expression « Gaza, camp de concentration » n’est pas de moi, mais de l’écrivain israélien
Michaël Warschawski.
3. Dans aucun de mes rapports à l’ONU je n’ai traité les Etats-Unis de « dictature impérialiste » et
ne les ai accusés de commettre un « génocide à Cuba ».
4. Pure invention aussi ma soi-disant complicité (née d’une bien connue corruption socialiste) avec le
Brésil de Lula. Quant à la politique du bioethanol, je l’ai critiquée devant l’Assemblée générale de
Jean Ziegler répond à Charlie-Hebdo -
l’ONU en 2007. Dans mon livre L’Empire de la honte (Livre de poche, 2008), toute la quatrième
partie (p. 203-233) est consacrée à la critique de Lula.
5. L’affaire Garaudy. Sollicité par Jacques Vergès, défenseur de Roger Garaudy, au moment du
procès de celui-ci, j’ai envoyé une lettre. Je me suis aperçu aussitôt que j’avais été manipulé, comme
d’ailleurs mon ami l’abbé Pierre. J’ai condamné ensuite radicalement les thèses de Garaudy.
6. J’abuserais de mes fonctions à l’ONU en publiant des livres (probablement en pillant des
documents confidentiels de l’organisation…). Calomnie ! Que mon dernier livre La Haine de
l’Occident (Editions Albin Michel, 2008) ne plaise pas à UN-Watch et au gouvernement israélien, je
le conçois aisément.
7. L’exquis papier de Charlie se termine par la phrase : « Après sept ans passés à politiser le combat contre la faim, Jean Ziegler postule de nouveau au poste de rapporteur au Conseil des droits de l’Homme ». Erreur ! Le mandat de rapporteur est limité. En revanche, mercredi 23 mars 2009, j’ai été confirmé par acclamation par les 47 Etats membres du Conseil dans mes nouvelles fonctions de
membre du Comité consultatif des droits de l’Homme.
Pour être juste, j’ajoute que le papier de Charlie n’est pas seulement fait d’un copié-collé du texte
d’UN-Watch. Bizaremment, Charlie s’attaque à ma femme, Erica Deuber Ziegler.
Directrice de la culture de la Ville de Genève, elle aurait fait interdire la représentation de
« Mahomet », tragédie de Voltaire , à Ferney-Voltaire , cela à la demande expresse de Tariq
Ramadan.

Charlie délire. Le projet de monter « Mahomet » dans le cadre des célébrations du tricentenaire de la naissance de Voltaire en 1994 a été proposé à Pascal Meylan, maire de Ferney-Voltaire
(Département de l’Ain) et aussitôt refusé pour des raisons budgétaires. Sollicitées de se substituer au subventionnement de la municipalité française, les autorités genevoises ne sont pas entrées en
matière. Charlie-Hebdo devrait expliquer à ses lecteurs comment une directrice de la culture de la
Ville de Genève pourrait faire interdire la représentation d’une pièce de théâtre sur le territoire de la
République française.

Jean Ziegler
4.4.2009

Add comment


Security code
Refresh

accueil
Dichiarazione per la Privacy - Condizioni d'Uso - P.I. 95086110632 - Copyright (c) 2000-2020