Des Tunisiennes retournent enceintes ou avec des enfants de père inconnu Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 Tunisie, juillet 2013 - La situation des femmes et de jeunes filles envoyées par des organisations islamistes radicales tunisiennes pour le «djihad» du sexe en Syrie devient lamentable (photo, des femmes islamistes radicales avec "niqab")










African Manager, 8 juillet 2013



Djihad du sexe en Syrie


Des Tunisiennes retournent enceintes ou avec des enfants de père inconnu



La situation des femmes et de jeunes filles envoyées par des organisations islamistes radicales tunisiennes pour le «djihad» du sexe en Syrie devient lamentable. Des sources étrangères ont reporté que ces femmes qui se sont adonnées au «djihad al nikâh» en assouvissant l’instinct bestial d’innombrables «rebelles» syriens sont rentrées en Tunisie enceintes. Certaines ont déjà donné naissance à des enfants de père inconnu. Ces enfants naturels, donc illégitimes, puisque conçus dans une relation hors mariage, n’ont pas et n’auront pas de nom.


Ils sont nés sous X et risquent de grandir avec ce lourd fardeau qu’ils traîneraient comme un boulet jusqu’à la fin de leurs jours ; d’où un appel à ces familles de ne plus confier leurs filles ou garçons à des gens qui risquent, au nom de la légitimité du djihad en Syrie, de les expédier sur les fronts du djihad en Syrie et ailleurs.