Qatar

 Qatar, juillet 2013 - Traité en mode mineur dans les rubriques « pipoles » de la presse occidentale, l’abdication le 25 juin 2013 de l’émir régnant du Qatar, Hamad bin Khalifah, en faveur de son fils Tamim âgé de 33 ans constitue en fait un véritable séisme politique tant à l’intérieur de l’Émirat que dans l’ensemble du monde arabe (photo, le prince Tamim)
 Qatar, mai 2013 - Sans sponsors et en toute indépendance, à contre-courant des livres de commande publiés récemment en France sur le Qatar, Nicolas Beau et Jacques-Marie Bourget (*) ont enquêté sur ce minuscule État tribal, obscurantiste et richissime qui, à coup de millions de dollars et de fausses promesses de démocratie, veut jouer dans la cour des grands en imposant partout dans le monde sa lecture intégriste du Coran (photo, l'émir du Qatar)
 Qatar, décembre 2012 - Le jeune poète qatari Muhammad Ibn al-Dheeb al-Ajami a été condamné à la réclusion à perpétuité pour « avoir insulté le régime, diffamé le prince héritier Tamin et attaqué la constitution » dans un poème où il ose écrire : «Nous sommes tous des Tunisiens face à une élite oppressive» (photo, Muhammad Ibn al-Dheeb al-Ajami)

 Qatar, mai 2013 - Quatre témoins Français parlent de leur calvaire au pays de cheikha Mozza et cheikh Hamad. Humiliés, désabusés et retenus contre leur volonté, ils sont en conflit avec des bédouins sans foi ni loi et dans l’indifférence des autorités françaises (photo, le poète qatari Mohammed Al-Ajami, actuellement en prison)

 Qatar, novembre 2012 - Le paradoxe d'un émir bourré de pétrodollars, ami des Frères musulmans et des Etats Occidentaux, qui maintient des liens privilégiés avec Israël et le Hamas et joue au sponsor des nouveaux régimes issus des «révolutions» arabes (photo, l'émir du Qatar avec le Président de la République italienne, Giorgio Napolitano)
accueil
Dichiarazione per la Privacy - Condizioni d'Uso - P.I. 95086110632 - Copyright (c) 2000-2017
credits: salernodev