Al-Manar, 22 octobre 2014


Peine de mort pour deux opposants saoudiens
 
L’équipe du site


Un tribunal saoudien a condamné deux opposants à la peine de mort et un troisième à 12 ans de prison pour avoir participé à des manifestations anti-gouvernementales dans l'est du royaume saoudien, a rapporté l'agence officielle Spa.

Les trois hommes, qui comparaissaient mardi devant le tribunal de Riyad spécialisé dans les affaires de terrorisme, ont été accusés de "participation à des troubles", "tentative de meurtre de policiers" et "attaques aux cocktails Molotov" contre le commissariat de police dans le village d'Awamiyeh.

Les trois prévenus peuvent, durant les 30 prochains jours, faire appel de ces verdicts, prononcés moins d'une semaine après la condamnation à mort, pour « désobéissance au souverain », du dignitaire religieux cheikh Nimr Baqer al-Nimr, considéré comme l'un des principaux initiateurs des manifestations réclamant des réformes constitutionnelles.   

Les manifestations dans la province orientale ont commencé en 2011. Elles ont été réprimées par le sang de la part des forces saoudiennes. Une vingtaine d’opposants ont été tués et plus de 950 autres arrêtées lors de ces rassemblements, 217 sont toujours incarcérées.

 


Add comment


Security code
Refresh

accueil
Dichiarazione per la Privacy - Condizioni d'Uso - P.I. 95086110632 - Copyright (c) 2000-2018