Le Jeune Afrique, 12 avril 2007


 

Cinq personnes inculpées à Nouakchott pour liens avec le terrorisme


 

Cinq personnes ont été inculpées mercredi à Nouakchott de liens avec des organisations terroristes, a-t-on appris jeudi de source judicaire mauritanienne.
Les cinq inculpés sont trois Mauritaniens, Ahmed Ould Sabbar, Brahim Ould Sidi Ould Ely et Abdellahi Ould Jeddou et deux Maliens, Mohamed Ould Ahemdi et Ahmed Ould Hassouna, selon la même source citée jeudi par l'Agence de presse africaine.
Ils sont accusés, précise la même source, "d'appartenance à une association de malfaiteurs" aggravée par le délit de vente d'armes à des organisations terroristes pour Ould Sabbar, Ould Ahmemdi et Ould Hassona.
Le premier chef d'accusation fait encourir une peine allant de 20 à 30 ans de réclusion et une amende de 1 million à 20 millions d'ouguiyas (1 ouguiya vaut environ 2 F CFA), alors le second expose ses auteurs à une peine comprise entre une année et 5 ans de prison en plus d'une amende de 100.000 à 1 million d'ouguiyas.
Selon cette source, des quantités d'armes ont été saisies sur les prévenus au moment de leur arrestation deux semaines plus tôt à Nouakchott.
Les services de sécurités mauritaniens se montrent de plus en plus vigilants après la recrudescence, ces derniers temps, des activités terroristes dans la sous-région maghrébine, notamment en Algérie et au Maroc voisins.

 

 

Add comment


Security code
Refresh

accueil
Dichiarazione per la Privacy - Condizioni d'Uso - P.I. 95086110632 - Copyright (c) 2000-2018